La Ligue séparatiste / Ligue des séparatistes

Guildes de roleplay intégral (RPvE) @ KirinTor
 
AccueilCodexS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Journal de Bord de Melnis

Aller en bas 
AuteurMessage
Vilzink
Tribun déchaîné
Tribun déchaîné
avatar

Messages : 86
Date d'inscription : 24/04/2016
Age : 18
Localisation : Silithus

MessageSujet: Journal de Bord de Melnis   Jeu 16 Aoû - 23:20

Si ce journal est entre vos mains, vous devez être dans l'auberge de Port-Liberté, ou dans la cabine de Melnis

Citation :



  • 26 Thermidor, An 38


Sommes presque arrivés à Kul Tiras. Posons le pied demain. Parlinde et Kerrog sont inquiets. Peur de se faire repérer. Je suis excité, pressé. Kul Tiras est un rêve d'enfant. Plus de stress depuis que j'ai la lettre des nobles. Impossible de ne pas pouvoir entrer !

Citation :



  • 27 Thermidor, An 38


Sommes arrivés à Kul Tiras ce matin. Rien de passé comme prévu : arrêté car arrivé avec l'Alliance. Le Murloc Déchaîné a été réquisitionné par une noble. Mon bateau ! Réquisitionné ! <La page est mouillée à cet endroit> J'ai vu Parlinde et Kerrog fuir par un portail de la première avant d'être emmené par la garde.

J'ai été emprisonné à Tol Dagor, le bagne de Kul Tiras, puis libéré par un corsaire. Sûrement envoyé par le noble alteran que j'ai rencontré à Hurlevent, il sait se faire des contacts, le bougre. Mes habits et armes ont été confisqué, pas retrouvé ma torche. En ai volé une dans les couloirs. Mon évasion a causé ou a été causé par une vague d'évasion. Beaucoup de prisonniers évadés, pas forcément grave de mon point de vue.

Suis arrivé à Boralus. J'ai été introduit auprès du maître de port local, et suis de nouveau libre de mes mouvements. J'ai eu plusieurs impératifs :

- retrouver un sabre de facture local, mon vieux étant abîmé par l'eau de la prison.
- propager l'idée séparatiste en Kul Tiras, sur le long terme
- me faire des liens dans la population locale, viser une grande maison ?
- retrouver un bateau
- retrouver Rallia et les différents membres de mon équipage
- visiter Port-Liberté, qui a l'air de l'eldorado local des pirates

En visitant Boralus, j'ai fait deux grandes découvertes : un marchand de fromage local excellent, et une armurerie de haute volée. Mon nouveau sabre est magnifique.

Une fois la visite de la ville finie, j'ai suivi le corsaire qui m'a libéré. Avons saboté une usine locale de la noble ayant réquisitionné le Murloc Déchaîné et m'ayant emprisonné, puis avons suivi sa piste en infiltrant un bateau. Naufrage, j'étais pas au commande. J'ai rencontré des naufragés, des sirènes <La page est un peu déchirée à cet endroit, comme si l'écriture avait été sauvage>. Sommes ensuite aller à Port-Liberté. Bonheur. Rapidement disparu quand j'ai appris que la ville était sous contrôle pirate. « Les Lamineurs ». Avons tenté une sape d'influence avec l'aide de l'aubergiste local. Pris une chambre là bas, et lié ma pierre de foyer à l'endroit. Tant pis pour les pirates, cette ville le mérite.

Avons suivi la piste des Lamineurs jusqu'à une muraille marine détruite. La noble m'ayant volé le bateau et emprisonné semble mouiller dans l'affaire. 'foirée.

Citation :



  • 28 Thermidor, an 38

Nuit agitée au camp des défenseurs de la Porte de Daelin. Combat contre les Lamineurs, victoire. Retour à Boralus. Pendant que les défenseurs confondaient la traîtresse – enfuie, de ce que j'ai entendu - , j'ai monté un équipage de fortune au Marché pour tenter de vaincre les lamineurs à Port-Liberté.

Ville attaquée. Avons fait subir quelques pertes au pirates, mais j'ai pas l'impression que les quatre équipages aient abandonné la ville. Série meurtrière à refaire, et je parle pas de ma technique.

J'ai passé le reste de la journée à Boralus. J'ai entendu dire que plusieurs vague d'évasions avaient eu lieu au bagne depuis hier. Tant mieux si la grosse perd ses prisonniers. A priori, tous les bateaux de l'Alliance arrivant sont d'abord arrêté par ses troupes. Pas l'impression que l'amirale Portvaillant réussisse à les arrêter. Me d'mande combien d’innocent finissent au bagne comme ça. M'fin, « innocent »...

Citation :



  • 29 Thermidor, an 38

Commencé à explorer les terres à l'ouest de Port-Liberté ce matin. Plusieurs zones intrigantes ou atypiques, j'ai fait parvenir une lettre aux Salles de l'Assemblée les listant, si des partisans hésitaient à venir :

- Une décharge gnome, a priori les gnomes de Boralus ont disparu. Ceux que j'ai croisé devaient être arrivés récemment, ou venir d'un autre endroit de l'île.
- Des sources thermales, a priori sans danger, mais avec des élémentaires déchaînés.
- Un domaine de chasse, pouvant motiver les adeptes de ce soi-disant sport.

Suis ensuite parti pour le nord de la région, où j'ai pu me lier avec un noble fana d'équitation dans son domaine. Tenté de le motiver au séparatisme, à voir si les graines peuvent germer. Plus loin vers l'ouest, j'ai dû aider les habitants face à une maladie mystérieuse. Menace repoussé, et un noble de la maison Chantorage sauvé. De ce que j'ai entendu de cette maison, c'est la plus sensible au séparatisme. Espère avoir pu faire assez bonne impression à ce Brannon pour être bien accueilli dans leur vallée. Mais avant ça, je vais aller vers Drustvar. La soi-disante malédiction du lieu m'intrigue, et j'ai entendu dire que les bouchers de la région étaient fameux. Mais demain, ce soir je rentre à Port-Liberté. Pas fou non plus le pirate.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
 
Journal de Bord de Melnis
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Ligue séparatiste / Ligue des séparatistes :: Écrits d'Azeroth et de Draenor (Rubriques roleplay) :: Lettres-
Sauter vers: